UN PROCESSUS 100 % NATUREL, RECYCLABLE ET DURABLE

LE LIÈGE EST SYNONYME DE RÉDUCTION DE L'EMPREINTE CARBONE.

La fabrication de bouchons de liège permet de préserver les forêts de chênes-lièges, une espèce typiquement méditerranéenne qui résiste aux incendies, qui augmente notre biodiversité et qui représente une importante barrière à la désertification.

Et elle serait, selon toute probabilité, sérieusement menacée s’ils n’étaient pas plantés pour en extraire le liège. Sans parler de l’enracinement que sa culture apporte à la population rurale.

L’extraction contrôlée de l’écorce à la main et de manière artisanale n’abîme pas l’arbre, qui peut vivre jusqu’à 250 ans. Après chaque extraction, l’activité biologique du chêne-liège se multiplie ainsi que sa capacité à fixer le CO2. Les plaques de liège sont exploitées à 100 % : les parties qui ne sont pas utilisées pour fabriquer des bouchons naturels sont vendues comme sous-produit pour fabriquer d’autres types de bouchons et de produits.

Le résultat est que chaque bouchon terminé représente un solde négatif de CO2. En fait, les caves qui utilisent des bouchons de liège peuvent réduire entre 18 % et 40 % leur empreinte carbone. Et elles le font en garantissant la meilleure conservation et la meilleure évolution pour vos vins : en les bouchant avec un produit 100 % naturel, comme le vin lui-même.